Test des Ugreen HiTune X5 : mon avis sur ces écouteurs sans-fil à petit prix

Temps de lecture : 6 minutes

Si vous n’avez qu’un budget d’une cinquantaine d’euros pour des écouteurs sans-fil, les modèles Ugreen HiTune X5 se positionnent dans ce segment tarifaire. Peut-on les conseiller ? C’est ce que nous avoir dans ce test.

Pour 54,99 euros, la marque Ugreen propose des écouteurs HiTune X5 avec la promesse d’un son riche en basses et d’une très bonne autonomie. J’ai pu les tester pendant quelques semaines. Voici venu le moment de vous donner mon avis à leur sujet.

Déballage : ça n’a pas été simple

Commençons par le traditionnel déballage pour voir le contenu de la boîte.

Autant vous prévenir d’emblée : ça n’est pas facile. Entre la partie inférieure que j’ai eu du mal à dégager de la partie supérieure (j’ai dû procéder à l’aide d’à-coups vers le bas) et la pochette que j’ai eu du mal à extraire de la partie supérieure (j’ai dû l’extraire très doucement à l’aide de mon index, tout en veillant à ne pas la déchirer), ça n’a pas été simple. Si ce ne sont que des boîtes, on aimerait éviter ce genre d’expérience.

Mais, bref, passons au contenu. Coincée – ce n’est pas un grand mot – dans la partie inférieure de la boîte, on trouve donc une pochette contenant le manuel. Sur une sorte d’écrin dans la partie inférieure, on a le boîtier avec les écouteurs à l’intérieur et une petite boîte contenant les embouts en silicone supplémentaires (3, soit un total de 4 : XS, S, M et L) et le câble de charge.

Le manuel dans la pochette prend la forme d’un dépliant avec un chapitrage en anglais et des traductions dans les différentes langues. Ce n’est pas la forme la plus pratique, mais au moins a-t-on des instructions claires et disponibles en français.

Habitué au bout de ficelle avec ce type de produits, j’ai eu la surprise de trouver un câble de charge assez long. Après vérification, il mesure en effet plus de 45 centimètres.

Un étui de bonne facture, des écouteurs un peu imposants

Sans faire ultra haut de gamme, l’étui de transport et de charge des Ugreen HiTune X5 ne fait pas produit bas de gamme. Le plastique brillant est salissant, mais ne se raye pas à la première occasion. Le mécanisme d’ouverture ne présente pas de jeu particulier. Plutôt satisfaisant pour un produit qui coûte pour rappel 54,99 euros.

Les écouteurs sont un peu imposants au premier abord et on se demande comment on va réussir à les porter. Finalement, ils se glissent assez naturellement dans les oreilles. Avec leur poids de 5,1 grammes chacun, les Ugreen HiTune X5 se font assez vite oublier. En découvrant les écouteurs, on m’a demandé s’ils tenaient bien en place. Je les ai enfilés dans la foulée avant de secouer assez brusquement la tête. Ils n’ont jamais bougé d’un poil. Quant au look un peu futuriste dû à la forme allongée et au bleu brillant, on aime ou pas. Disons que ça change un peu des tiges et du blanc que l’on voit sur de nombreuses oreilles. On ne pourra pas évoquer une énième inspiration du côté de la firme à la pomme.

La connexion : simple comme bonjour !

La connexion est ultra simple. Il suffit d’ouvrir l’étui et d’appuyer sur le bouton de synchronisation au dos.

Les écouteurs apparaissent alors dans les paramètres de votre appareil (mobile, smartphone, tablette ou ordinateur). Je l’ai testé sur mon fidèle Nokia 2720, mon iPhone 11 et mon ordinateur sous Windows 10, mais également quelques smartphones Android. La connexion s’établit sans problème.

À l’ouverture du boîtier, les écouteurs se reconnecteront au dernier appareil utilisé si celui-ci est à proximité et avec le Bluetooth activé.

Des contrôles tactiles complets, mais il manque quelque chose de bien pratique

Les contrôles passent par des zones tactiles sur les écouteurs. Un tapotement met en pause/lecture le contenu ou permet de décrocher lors d’un appel. Deux tapotements permettent de réduire le volume (écouteur gauche) ou d’augmenter le volume (écouteur droit). Trois tapotements permettent de revenir à la musique précédente (écouteur gauche) ou de passer à la musique suivante (écouteur droit). Une pression de 2 secondes lors d’un appel sert à refuser celui-ci. Elle sert aussi à solliciter l’assistant vocal.

Il faudra peut-être un temps pour trouver le bon endroit et le bon tempo pour les tapotements. Je me suis retrouvé plusieurs fois à stopper la musique au lieu d’augmenter ou baisser le volume, avec un seul tapotement comptabilisé sur les deux.

Si les contrôles sont assez complets, j’ai trouvé dommage ne pas avoir la détection de retrait et de remise dans l’oreille pour une mise en pause ou lecture automatique. C’est pratique quand on y a goûté. Cela dit, un tapotement de mise en pause s’effectue aisément au moment de saisir l’écouteur.

Rendu audio : tout ça ?

La première fois que j’ai écouté du son avec les Ugreen HiTune X5, j’ai été assez surpris. Le rendu est dynamique et gâté en basses. Un petit test après une recherche « Bass drop » sur YouTube le confirme. Ça tape fort. Les amateurs de basses seront tout simplement servis. Les voix sont claires et les aigus pas agressifs. Un Smells Like Teen Spirit de Nirvana passe crème, même dans les moments un peu criards. Tout comme une partie de Call of Duty Mobile se révèle immersive et agréable.

Pas de réduction active du bruit

La réduction de bruit sert seulement à réduire le bruit environnant durant les appels et permettre de bien entendre votre voix. Pour le reste, il faut se contenter de la réduction passive assurée par les embouts en silicone. L’ayant testée sans musique avec quelqu’un parlant fort à côté ou même avec une machine à laver en plein essorage, l’isolation est plutôt bonne. En poussant un peu le volume, s’immerger dans son contenu ne sera pas bien compliqué.

Une autonomie vraiment excellente

Voilà peut-être le chapitre où j’avais le plus d’interrogations, l’autonomie variant d’un usage à l’autre et étant parfois un peu survendue. Eh bien, disons-le franchement : je n’ai pas été déçu. Avec une écoute en AAC et un volume à 50 %, je suis parti de 13h02 avec 100 % pour arriver à 20h10 avant la coupure. Soit un peu plus que les 7 heures maximum annoncées. Avec une écoute en aptX et un volume à 75 % (pas sur les oreilles, évidemment), j’ai commencé à 9h43 avec 100 % et suis arrivé à 15h05 avant qu’un écouteur ne s’éteigne.

Le constructeur annonce jusqu’à 28 heures avec les charges supplémentaires fournies par l’étui. Autant dire que la semaine était facilement assurée avec une écoute modéré. Notez que la charge du boîtier passe par un port USB-C.

Conclusion

Les écouteurs sans-fil Ugreen HiTune X5 font l’impasse sur la réduction de bruit active permettant de renforcer l’immersion et la détection des écouteurs dans les oreilles bien pratique à l’usage. Ils proposent en revanche une finition convenable, une bonne isolation passive efficace, un son dynamique et riche en basses, des contrôles tactiles complets et une autonomie digne de ce nom. La copie n’est donc pas parfaite, mais très intéressante pour la cinquantaine d’euros demandée.

Test réalisé à partir d’écouteurs fournis gracieusement par la marque (mais sans condition)