App Store : Apple baisse sa commission, mais uniquement pour les petits développeurs

Temps de lecture : 2 minutes

Critiqué pour les 30 % de commission pris sur les achats d’applications et micro-transactions au sein de son écosystème, Apple fait un geste. Il ne concerne toutefois que les petits développeurs.

Une commission moins élevée, mais seulement pour les petits développeurs présents sur l’App Store. Apple vient en effet d’annoncer que la commission prise lors des achats d’applications ou achats in-app allait baisser pour ceux générant jusqu’à 1 million de dollars de revenus par an. “Les revenus de l’entreprise une fois la commission versée”, précise d’ailleurs Apple.

Dès le 1er janvier 2021, le programme “App Store Small Business Program” sonnera une commission de 15 % au lieu de 30. Dans le cas où le développeur repasserait la barre du million de dollars, la firme à la pomme appliquera de nouveau les 30 % habituels. “Toutes les informations relatives à ce programme seront communiquées en décembre”, indique le communiqué sur le site d’Apple.

Aider les petits développeurs

Selon le géant américain, il s’agit de “favoriser l’innovation” et d’“aider les petites entreprises et les développeurs indépendants à faire grandir leur entreprise en proposant des apps d’avant-garde sur l’App Store”. Et d’ajouter que son programme “arrive à un moment décisif pour les petites structures et les développeurs indépendants, qui doivent continuer à travailler et à innover malgré une situation économique sans précédent”, à savoir celui de la pandémie ayant “conduit de nombreuses entreprises à se tourner vers le numérique et a placé les apps au premier plan”.

“L’App Store a été un moteur de croissance économique extraordinaire. La plateforme a permis la création de millions d’emplois et ouvert une voie accessible à l’entrepreneuriat. Ce nouveau programme continue sur cette lancée, en aidant les développeurs à financer leur petite entreprise et en leur permettant de prendre des risques pour tester de nouvelles idées, d’agrandir leur équipe et de continuer à créer des apps qui enrichissent la vie de tous”, a déclaré Tim Cook, CEO d’Apple.

Mais aussi calmer les esprits sans abandonner trop de revenus

Cette décision intervient surtout alors qu’Apple se retrouve de plus en plus critiqué pour ses 30 % de commission appliqués sur l’App Store. On se souvient notamment d’Epic Games qui a tenté d’y échapper en proposant un système de paiement alternatif pour Fortnite, avant de voir son jeu banni de l’App Store.

Le geste d’Apple permettra donc de faire bonne figure dans un contexte tendu, mais exclut les développeurs des applications les plus populaires et donc les plus génératrices de revenus. Apple abandonnerait ainsi une partie de ses revenus, mais pas trop quand même. La firme américaine rappelle que les frais permettent une vérification approfondie de chacune des applications, afin de garantir la sécurité et la vie privée des utilisateurs.