Motorola Razr 5G : le smartphone pliable officialisé, une fiche technique enfin intéressante

Temps de lecture : 2 minutes

Fin 2019, la branche mobile de Motorola, gérée par Lenovo, a dévoilé le Razr, un smartphone surfant sur la nostalgie du format clapet tout en adaptant la technologie d’écran souple. Un an après, voici le successeur, simplement baptisé Razr 5G.

Le Motorola Razr 5G propose donc la 5G qui faisait défaut sur le modèle précédent, surtout au regard de son prix. Pour cela, il s’équipe de la plate-forme Snapdragon 765G. Celle-ci lui apporte d’ailleurs un processeur octa-core 2,3 GHz, ici associé à 8 Go de RAM.

On dispose de deux écrans OLED, un de 2,7 pouces en 800 x 600 pixels à l’extérieur et un de 6,2 pouces en 2 142 x 876 pixels à l’intérieur présentant une encoche. Le premier pourra notamment suffire pour les notifications, la capture photo, la lecture musicale, l’affichage des messages et les outils type calculatrice, tandis que le second permettra d’avoir un plus écran pour la vidéo, le jeu ou les  réseaux sociaux. Concernant l’écran interne, Motorola promet au moins 200 000 ouvertures, soit un rythme de 100 ouvertures quotidiennes pendant 5 ans.

Côté stockage, on a 256 Go, soit le double comparé au modèle précédent. Pour la photo, ensuite, le Razr 5G ne multiplie pas les capteurs. Il s’équipe en effet d’un module 48 Mégapixels au dos et d’un module 20 Mégapixels pour les seflies. Là encore, une belle avancée par rapport aux capteurs 16 et 5 Mégapixels du prédécesseur.

L’ensemble est alimenté par une batterie 2 800 mAh. Celle-ci se charge en filaire avec une puissance de 15 Watts. Quant au lecteur d’empreintes, il prend place au dos.

Prix et disponibilité

Parlons enfin de la commercialisation. La France fait partie des marchés européens où le Motorola Razr 5G arrivera. La disponibilité est d’ailleurs prévue en ce mois de septembre. Comptez 1 599 euros.