Annonces Huawei : Watch GT2 Pro, FreeBuds Pro, EMUI 11 et HarmonyOS 2.0

Temps de lecture : 2 minutes

Plusieurs annonces du côté de Huawei. Du matériel tout d’abord, avec la montre connectée Watch GT2 Pro et les écouteurs sans-fil FreeBuds Pro. Mais il y avait aussi du logiciel, avec EMUI 11 et HarmonyOS 2.0.

Commençons par la montre connectée Watch GT2 Pro. Équipée du chipset Kirin A1 et de 32 Mo de RAM, elle propose un écran OLED rond de 1,39 pouce de diamètre en définition 454 x 454 pixels où s’affichera l’environnement LiteOS, 4 Go de stockage et un module de navigation GPS. Au niveau des fonctionnalités, on a la gestion de plus de 100 activités sportives, le suivi de l’activité physique, le suivi du stress, le suivi du sommeil et la détection SpO2. L’autonomie peut aller jusqu’à 14 jours en usage simple ou 30 heures avec le GPS. On a par ailleurs de la charge rapide (10 heures d’utilisation en 5 minutes) et de la charge sans-fil avec le standard Qi.

Disponibilité prévue en septembre, au prix de 329 euros pour la version sport et 349 euros pour la version classique. En termes de finition, on a du saphir pour l’écran, du titane pour le boîtier et de la céramique pour le dos. Les bracelets existeront en plastique ou en cuir.

Poursuivons avec les écouteurs sans-fil FreeBuds Pro. Ceux-ci proposent des haut-parleurs de 11 millimètres de diamètre pour des sons riches en graves, ainsi que des microphones pour l’annulation de bruit active ou les appels en mains libres. En incluant les charges fournies par l’étui, l’autonomie flirte avec les 20 heures avec l’annulation de bruit active ou les 30 heures sans.

Attendus en octobre prochain, les FreeBuds Pro s’afficheront au prix de 199 euros, avec un choix parmi des coloris blanc, gris métallisé et noir.

Le constructeur chinois a également parlé par d’EMUI 11, sa nouvelle interface basée sur Android. Les améliorations concernent notamment la personnalisation, les animations, l’affichage multifenêtres et le partage d’écran avec les autres appareils. La nouvelle interface profitera aux nouveaux smartphones du géant chinois. Elle arrivera prochainement sous la forme d’une mise à jour sur les séries P40 et Mate30.

Concernant enfin HarmonyOS 2.0, son système d’exploitation maison, Huawei a fait savoir que la bêta pour les smartphones arrivera entre les mains des développeurs en décembre 2020. Richard Yu, PDG de Huawei, a laissé entendre que les premiers smartphones sous HarmonyOS pourraient arriver dès 2021. L’émancipation de Huawei vis-à-vis de Google et d’Android se concrétise. En même temps, pas vraiment le choix avec les bâtons mis dans les roues par le gouvernement américain.