Epic Games part en guerre contre les géants Apple et Google

Temps de lecture : 2 minutes

Epic Games déclare la guerre à Apple et Google. L’éditeur du jeu vidéo Fortnite attaque en justice les deux géants américains. Il dénonce le modèle économique de leurs boutiques applicatives.

Tout a commencé cette semaine. Epic Games a décidé de proposer un moyen de paiement alternatif pour les achats au sein de Fortnite. La manœuvre lui permettait de ne pas payer les 30 % de commission à Apple et Google et de proposer un rabais de 20 % sur les achats intégrés. Très rapidement, les deux géants de la tech ont réagi. Ils ont retiré le jeu vidéo de leurs boutiques d’applications respectives au motif que l’éditeur ne respectait pas les conditions d’utilisation.

Une réaction visiblement attendue de pied ferme. En effet, Epic Games a annoncé dans la foulée poursuivre Apple et Google en justice pour abus de position dominante. Par ailleurs, un hashtag #FreeFortnite a fait son apparition sur les réseaux sociaux. L’éditeur semble d’ailleurs en avoir davantage contre la firme à la pomme, sans doute pour les conditions bien plus restrictives que chez le concurrent. En effet, Epic Games a préparé une vidéo reprenant une célèbre publicité d’Apple datant de 1984 et inversant les rôles. À l’époque, représenté par un vieillard antipathique, IBM apparaissait comme le mal. Aujourd’hui, illustrée par une pomme avec un vers, Apple endosse à son tour le rôle du méchant voulant tout contrôler. En face, les personnes en chair et en os ont laissé la place aux personnages de Fortnite.

Epic Games n’est pas le seul que le fonctionnement des stores d’Apple et Google irrite. Dans la foulée, l’éditeur de Fortnite a ainsi reçu quelques soutiens. Citons le service de streaming musical Spotify ou le propriétaire de l’application de rencontres en ligne Tinder. Reste maintenant à voir si le joli coup de communication orchestré par Epic Games et le fait d’avoir porté l’affaire devant les tribunaux permettront de faire bouger les lignes.