Les entreprises américaines peuvent à nouveau échanger avec Huawei, mais seulement sur la 5G

Temps de lecture : < 1 minute

Les États-Unis lâchent un peu de lest concernant Huawei. Une décision pas totalement désintéressée.

Les États-Unis viennent de revoir leurs sanctions visant Huawei sur fond de guerre commerciale avec la Chine. En effet, depuis ce lundi 15 juin, les entreprises US peuvent à nouveau collaborer avec l’entreprise chinoise sans autorisation particulière. Il y a toutefois une condition : cela doit concerner la technologie 5G.

L’assouplissement ne permet donc pas à Huawei de sortir de la liste des entreprises considérées à risques et de travailler à nouveau avec Google, afin de proposer les services et applications du géant américain sur ses smartphones Android.

Il permet en revanche aux États-Unis de ne pas voir leurs entreprises mises à l’écart des discussions autour des standards de la 5G, dans lesquelles se retrouve forcément Huawei en tant qu’acteur incontournable des télécoms. Pas question en effet de se retrouver sur le banc de touche et de laisser le champs libre. Surtout avec une technologie liée à de gros chantiers comme la voiture autonome ou la réalité virtuelle.

Sources : Les Numériques et Reuters