Motorola Edge et Edge+ : smartphones 5G avec écran AMOLED 90 Hz

Temps de lecture : 2 minutes

Motorola annonce deux smartphones Edge et Edge+ compatibles 5G. Voici les caractéristiques, ainsi que les disponibilités et prix pour l’Europe.

Commençons par le Motorola Edge+, le mieux loti des deux. Annoncé à 1 199 euros, il embarque le chipset Snapdragon 865 avec son processeur octa-core 2,84 GHz associé à 12 Go de RAM LPDDR5. Il propose une compatibilité 5G grâce au modem externe X55, un écran AMOLED 6,7 pouces Full HD+ 90 Hz débordant sur les tranches, un lecteur d’empreintes optique sous la dalle, un stockage 256 Go en UFS 3.0 non extensible et un son stéréo. Bonne nouvelle pour les mélomanes : le mini-jack est là. Pour la photo, ensuite, on a un capteur principal 108 Mégapixels au dos. Il s’accompagne de modules 8 et 16 Mégapixels pour le zoom optique 3x et l’ultra grand-angle 117 degrés. À l’avant, dans un poinçon, un capteur permet des selfies en 25 Mégapixels. Notez enfin la batterie 5 000 mAh. Celle-ci se charge d’ailleurs avec une puissance de 18 Watts en filaire ou de 15 Watts en sans-fil. On a également une charge sans-fil inversée en 5 Watts.

Poursuivons avec le Motorola Edge. À 599 euros, il propose le chipset Snapdragon 765 avec son processeur octa-core 2,3 GHz épaulé par 6 Go de RAM LPDDR4x et son modem X52 intégré apportant la 5G. On a de nouveau un écran AMOLED 6,7 pouces FHD+ en 90 Hz débordant sur les tranches, un capteur biométrique sous la dalle, des haut-parleurs stéréo et le mini-jack. Côté stockage ensuite, on dispose de 128 Go en UFS 2.1 avec cette fois-ci une possibilité d’extension par carte MicroSD. Au chapitre de la photo, le Motorola Edge opte pour un capteur principal 64 Mégapixels, avec des modules 8 et 16 Mégapixels pour le zoom optique 3x et l’ultra grand-angle 117 degrés. En façade, on retrouve le capteur 25 Mégapixels dans un poinçon. La batterie 4 500 mAh propose seulement la charge filaire.

Disponibilité en mai

Abordons enfin la disponibilité. Les Motorola Edge et Edge+ arriveront ainsi en Europe au mois de mai 2020. Ils s’accompagneront d’une ROM Android 10 et s’annoncent déjà éligibles à Android 11. Avec de tels smartphones, aux fiches techniques alléchantes et aux finitions soignées, la marque entend se frayer une place sur le haut de gamme et retrouver son aura d’antan. Reste maintenant à voir les premiers tests et l’accueil que leur réservera le grand public.