HMD Global annonce les smartphones Nokia 8.3 5G, 5.3 et 1.3, ainsi qu’un mobile Nokia 5310

Temps de lecture : 3 minutes

HMD Global a présenté trois nouveaux smartphones Nokia. La société a également dévoilé un téléphone mobile classique. Voyons cela plus en détail.

Ce jeudi, HMD Global, la société qui fait vivre la marque Nokia dans le mobile, a présenté plusieurs nouveautés. Il y a trois smartphones, dont des Nokia 5.3 et Nokia 1.3, mais aussi un Nokia 8.3 5G. À ceux-là s’ajoute un téléphone mobile classique Nokia 5310.

Nokia 8.3 5G : Snapdragon 765G, écran Full HD+, photo 64 Mégapixels, batterie 4 500 mAh et charge 18 Watts

Commençons par le Nokia 8.3 5G. Celui-ci s’articule autour du chipset Snapdragon 765G avec son processeur octa-core 2,4 GHz, ici associé à 6 ou 8 Go de RAM, et son modem 5G intégré, avec support NSA/SA. Il propose également un écran IPS 6,81 pouces Full HD+ (2 400 x 1 080 pixels) et un stockage 64 ou 128 Go extensible par MicroSD. Pour la photo, on a un bloc circulaire avec quatre modules 64, 12, 2 et 2 Mégapixels (grand-angle, ultra grand-angle, macrophotographie et infos de profondeur). On trouve également un capteur frontal 24 Mégapixels logé dans un poinçon de l’écran. Un lecteur d’empreintes digitales prend place sur la tranche. Une batterie de 4 500 mAh se charge avec une puissance 18 Watts via l’USB-C. Bref, une solide configuration de milieu de gamme avec de la 5G.

Le Nokia 8.3 5G fait partie du programme Android One et s’accompagne du système Android 10. La disponibilité est prévue pour l’été 2020 avec un prix de 599 euros.

Nokia 5.3 :  Snapdragon 665, écran HD+, quadruple capteur photo, batterie 4 000 mAh et charge 10 Watts

Plus modeste, le Nokia 5.3 se contente de la plate-forme Snapdragon 665 avec son processeur octa-core 2,0 GHz associé à 3, 4 ou 6 Go de RAM. Le smartphone est compatible 4G. La fiche technique mentionne également un écran IPS 6,55 pouces HD+ (1 600 x 720 pixels) et un stockage 64 Go extensible par MicroSD. Elle indique par ailleurs un quadruple capteur photo 13 + 5 + 2 + 2 Mégapixels au dos (grand-angle, ultra grand-angle, macrophotographie et infos de profondeur) et un capteur photo 8 Mégapixels à l’avant, dans une encoche goutte d’eau. À noter enfin le capteur biométrique installé au dos et la batterie 4 000 mAh rechargeable en 10 Watts via l’USB-C.

HMD indique une commercialisation en avril 2020, avec un prix de 189 euros. En sortie de boîte, on trouvera le système d’exploitation Android 10.

Nokia 1.3 : Snapdragon 215, écran HD+,  photo 8/5 Mégapixels, batterie 3 000 mAh, charge 5 Watts et Android Go

On descend encore d’un cran, et pas qu’un peu, avec le Nokia 1.3. Le smartphone abrite un chipset Snapdragon 215 synonyme d’un processeur quad-core 1,3 GHz, ici épaulé par 1 Go de RAM, et de la 4G. Au programme également : un écran IPS 5,71 pouces HD+ (1 520 x 720 pixels), un stockage 16 Go extensible, des capteurs avant/arrière de 5/8 Mégapixels et une batterie 3 000 mAh. Celle-ci se charge d’ailleurs en 5 Watts via un port Micro-USB.

Le Nokia 1.3 tournera sous Android 10 Go Edition. Le constructeur a d’ailleurs promis la mise à jour versions Android 11 Go Edition. Attendu en avril 2020, le smartphone coûtera 95 euros.

Nokia 5310 : 2G, écran 2,4 pouces et photo 0,3 Mégapixel

Terminons avec le Nokia 5310, en fait un revival du Nokia 5310 XpressMusic de 2007. Compatible 2G, il offre un écran 2,4 pouces QVGA (240 x 320 pixels), deux haut-parleurs stéréo en façade, un stockage 16 Mo extensible par MicroSD et un capteur photo dorsal 0,3 Mégapixel. Il dispose également des connectivités et connectiques Bluetooth, Micro-USB et mini-jack. Notez aussi les boutons physiques sur les tranches pour piloter la musique. Sa batterie 1 200 mAh, enfin, lui assure 7,5 heures d’appel et plusieurs semaines de veille.

Ce téléphone mobile arrivera en mars 2020. Il faudra débourser 39 euros pour se le procurer.