Samsung Galaxy S20 Ultra : sa robustesse testée et ses entrailles explorées

Temps de lecture : 2 minutes

Le smartphone Samsung Galaxy S20 Ultra vous fait de l’œil ? Ces deux vidéos devraient vous intéresser. Elles permettent en effet d’avoir une idée de sa robustesse et de découvrir sa conception interne.

Présentés en février dernier, en même temps que des Galaxy S20, Galaxy S20+ et Galaxy Z Flip, le Galaxy S20 Ultra vaut une petite fortune. Il s’affiche en effet à 1 359 euros avec 128 Go ou 1 559 euros avec 512 Go. À ce niveau de prix, le porte-étendard sud-coréen envoie évidemment du lourd en termes de caractéristiques. Jugez plutôt : chipset Snapdragon 865 ou Exynos 990 (selon les marchés), écran AMOLED 6,9 pouces QHD+ 120 Hz, capteur photo 108 Mégapixels, certification IP68, batterie 5 000 mAh, charge filaire 45 Watts et charge sans-fil 15 Watts. Mais quid de sa robustesse ? De sa facilité de réparation en cas de chute ou de panne ? Les chaînes YouTube JerryRigEverything et iFixit permettent de se faire une idée sur ces questions.

Galaxy S20 Ultra : c’est du costaud !

Comme à son habitude, Zack Nelson de la chaîne JerryRigEverything a sorti ses instruments de torture et les muscles pour tester la résistance d’un smartphone. Au tour cette fois-ci, du Galaxy S20 Ultra. L’écran du Galaxy S20 Ultra résiste ainsi bien aux rayures avec les mines ou au passage de la flamme de briquet. Rien ne bouge lors du traditionnel test de pliage à mains nues. Du costaud, en somme.

Galaxy S20 Ultra : pas évident à réparer

De son côté, le spécialiste de la réparation iFixit a publié une vidéo pour plonger dans les entrailles du Galaxy S20 Ultra et découvrir sa conception interne. On y aperçoit notamment son capteur photo 108 Mégapixels. C’est également l’occasion de délivrer la note de réparabilité, à savoir un petit 3/10. Aie. iFixit a aimé la nécessité d’un seul tournevis et les composants modulaires. Il pointe en revanche du doigt la difficulté à remplacer la batterie (colle et câbles d’interconnexion) et l’écran (démontage complet). Sans compter, la nécessité, lors de chaque réparation, de décoller soigneusement un dos en verre fragile. Bref, mieux vaut avoir de l’expérience si vous comptez effectuer une réparation.