Ralentissement des iPhone : Apple accepte de dédommager les clients

Temps de lecture : < 1 minute

Apple a finalement trouvé un arrangement avec la justice américaine concernant les smartphones iPhone victimes de ralentissements suite à une mise à jour logicielle. Le géant à la pomme pourrait ainsi verser jusqu’à 500 millions de dollars.

Fin 2017, Apple reconnaissait avoir ralenti certains iPhone. Selon la firme à la pomme, il s’agissait en fait de tenir compte du vieillissement de la batterie. Non de pousser à l’achat d’un nouvel appareil, comme l’ont pensé les clients. Mais au-delà du mea culpa, il va maintenant falloir passer à la caisse.

En France, cela a déjà été le cas. Apple a en effet été condamné à 25 millions d’euros pour pratique commerciale trompeuse par omission. L’obsolescence programmée n’a pas été retenue. D’où l’absence de dédommagement pour les clients affectés. De l’autre côté de l’Atlantique, et après deux ans de bataille judiciaire, Apple a accepté un accord plus coûteux, comme l’a annoncé le tribunal du district de San Jose, en Californie. Le groupe a donc accepté de verser au minimum 310 millions de dollars et jusqu’à 500 millions de dollars pour payer les avocats et dédommager les clients. Il versera dans les 25 dollars aux propriétaires d’iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6S, iPhone 6S Plus, iPhone SE, iPhone 7 et iPhone 7 Plus qui feront les démarches. Quant aux avocats, ils comptent récupérer plus de 90 millions de dollars.

 

Sources  : Reuters et L’Expansion