Google Maps : le service de navigation a été dupé à l’aide de 99 smartphones

À l’aide de 99 smartphones, un homme a fait croire à Google Maps qu’il y avait un embouteillage.

Un embouteillage pour un seul homme

Google Maps, c’est l’outil qu’on aime bien avoir dans son smartphone lorsque l’on se retrouve dans un quartier inconnu ou à l’étranger. Cela vaut pour les modèles Android, mais aussi pour les iPhone, au moins en attendant le déploiement de la nouvelle version de Plans. Apple l’a déployée aux USA et promet une arrivée prochaine en Europe.

Mais revenons à Google Maps. Un artiste berlinois du nom de Simon Weckert a voulu montrer qu’il ne faut pourtant pas lui faire une confiance aveugle. Aussi performant soit-il, l’outil de navigation reste perfectible. Notre homme a en effet réussi à tromper les algorithmes permettant de surveiller le trafic en temps réel. Comment ? En se baladant dans les rues avec un chariot rempli de 99 smartphones sur lesquels fonctionnait Google Maps. Résultat des courses : voyant 99 utilisateurs circuler au ralenti, les algorithmes ont en déduit qu’il avait un embouteillage. Et ce, malgré la réalité montrant des rues vides de circulation ou presque. Ils l’ont alors indiqué sur la carte en mettant tour à tour les axes de circulation en rouge. De quoi inciter les automobilistes utilisant Google Maps à changer d’itinéraire malgré un embouteillage qui n’existe pas dans la réalité.