1,5 milliard de smartphones vendus en 2023

Temps de lecture : 2 minutes

Le cabinet Canalys a publié un rapport sur l’évolution des ventes de Smart Devices. Avec la moitié du marché, le smartphone restera roi. Les écouteurs et casques sans-fil arriveront en seconde position.

3 milliards de dispositifs intelligents

Pour commencer, définissons la catégorie des smart devices, ou dispositifs intelligents. Celle-ci comprend les smartphones, les tablettes tactiles, les ordinateurs portables et de bureau, les enceintes intelligentes et les montres/bracelets connectés. Elle englobe aussi de l’audio avec les écouteurs et casques sans-fil. Canalys estime que les ventes de la catégorie ont atteint les 2,4 milliards d’unités en 2019. En 2023, ce chiffre devrait passer à 3 milliards, largement poussé par les produits audio.

Calalys smart devices 2023

Un podium avec les smartphones, les écouteurs et casques sans-fil et les ordinateurs

Dans le détail, les smartphones représenteront la moitié de ces ventes, avec 1,5 milliard d’unités. Viendront ensuite les écouteurs et casques sans-fil avec 726 millions et les ordinateurs portables et de bureau avec 249 millions. Les montres/bracelets connectés, les enceintes intelligentes et les tablettes tactiles atteindront respectivement les 215, 194 et 115 millions.

Le smartphone restera donc l’appareil intelligent le plus vendu de la catégorie Smart Devices. Pour donner une idée de son importance, Canalys s’est livré au jeu des proportions. Ainsi, pour 100 smartphones vendus, il se vendra 48 casques/écouteurs sans-fil, 16 ordinateurs, 14 bracelets/montres connectés, 13 enceintes intelligentes et 8 tablettes tactiles. L’arrivée de la 5G devrait d’ailleurs bien aider. Elle incitera en effet au renouvellement du matériel.

Canalys smart devices 2023

On remarque par ailleurs que le marché des casques/écouteurs sans-fil arrivera en seconde position. Apple, qui domine les écouteurs sans-fil (juste les écouteurs, pas les casques) avec ses AirPods, se trouve ainsi plutôt bien loti. On comprend alors mieux pourquoi certaines marques veulent surfer sur la vague. Malheureusement, cela peut se faire au détriment des oreilles des consommateurs. L’association 60 millions de consommateurs a d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme à ce sujet.