Huawei signe avec TomTom pour compenser l’absence de Google Maps sur ses smartphones

Temps de lecture : 2 minutes

Google Maps

Un porte-parole de TomTom confirme la signature d’un accord avec Huawei. Le groupe chinois semble avoir trouvé une alternative à Google Maps dans ses smartphones.

Huawei privé de licence Android

Sur fond de conflit avec la Chine, les États-Unis ont placé Huawei dans une liste noire au motif de liens étroits avec Pékin et de risques pour la sécurité nationale. Les entreprises US n’ont ainsi plus le droit de collaborer avec le géant chinois. Parmi elles, on retrouve notamment Google, ce qui prive Huawei de la licence Android pour ses nouveaux smartphones. Pour ses nouveaux smartphones, dont ceux de la famille Mate 30 dévoilés fin 2019, Huawei se retrouve ainsi à proposer le système d’exploitation dans sa version open source (AOSP). Autrement dit, sans les services et applications de Google. Pas de Play Store ni de Gmail, de YouTube ou de Maps.

logo Android 10

Il faut trouver des solutions

Huawei travaille ainsi dur pour trouver des alternatives et éviter que les consommateurs ne boudent ses smartphones. Il faut dire aussi que Google a su rendre ses services et applications indispensables. On pense notamment à la boutique applicative Play Store sans laquelle un smartphone Android se retrouve privé de nombreuses applications populaires. Or, un smartphone sans application, c’est un smartphone bien moins attractif. Les smartphones Windows Phone avec leur boutique d’applications peu étoffée en ont fait les frais. Leur échec commercial illustre fort bien la chose.

Le constructeur chinois a d’ailleurs trouvé une solution pour compenser l’absence du service de cartographie et de navigation Google Maps. Remco Meerstra, porte-parole de la société néerlandaise TomTom, a en effet confirmé à Reuters un accord signé il y a quelque temps, mais n’ayant pas été rendu public. Il ne donne en revanche aucune précision concernant l’accord, notamment les conditions financières.

GPS TomTom