Google Pixel 4 : une reconnaissance faciale perfectible et un enregistrement 4K 60 fps impossible

Temps de lecture : < 1 minute

Les smartphones Pixel 4 et Pixel 4 XL, dont on attend le lancement en France le 24 octobre, commencent à révéler leurs petites déconvenues. Il y a tout d’abord cette reconnaissance faciale méritant une amélioration. Mais certains ont également pu être déçus à l’annonce d’une limitation en capture vidéo.

> Une reconnaissance faciale vulnérable qui fera l’objet d’une mise à jour

Avec les Pixel 4 et Pixel 4 XL, Google a tout misé sur la reconnaissance faciale. La firme a en effet évincé le lecteur d’empreintes au profit d’une technologie nommée Face Unlock et voulue aussi avancée que la technologie Face ID d’Apple. Mais comme ont pu le constater plusieurs médias, dont le Journal du Geek, il y a encore un peu de boulot. On peut en effet déverrouiller le smartphone en présentant le visage avec les yeux fermés. Autrement dit, lorsque le propriétaire dort ou lorsqu’il est inconscient.

Au site The Verge, Google a promis une mise à jour qui inclura la nécessité d’avoir les yeux ouverts. Elle arrivera au cours des prochains mois, sans plus de précision. En attendant, pas d’autres alternatives que le schéma, le mot de passe ou le code.

> Un enregistrement 4K, mais pas en 60 fps

Petite déconvenue aussi du côté de l’enregistrement vidéo. Les Pixel 4 et Pixel 4 XL permettent effectivement de l’enregistrement vidéo 4K, mais seulement en 30 fps. Pas de 4K en 60 fps.

Dans un tweet, Google apporte l’explication. La firme californienne estime plus judicieux de concentrer ses efforts sur l’enregistrement 1080p utilisé par la majorité que sur l’enregistrement 4K 60 fps qui engloutit la moitié d’un gigaoctet par minute.