Tests de résistance en vidéo pour le Samsung Galaxy Fold et l’Asus ROG Phone II

Voici deux tests de résistance en vidéo. Le premier concerne le Galaxy Fold, premier smartphone pliable commercialisé par Samsung. Le second implique le ROG Phone II, nouveau smartphone gamer signé Asus.

> Samsung Galaxy Fold : ça lâche avant les 200 000, mais…

Sur son site, la firme sud-coréenne indique au moins 200 000 séquences d’ouverture/fermeture pour le Galaxy Fold, son premier smartphone pliable récemment arrivé dans une version corrigée. Cnet a voulu en avoir le cœur net. Le média a ainsi soumis l’appareil à une série d’ouvertures et fermetures successives.

Réalisée de manière automatisée à l’aide d’une machine, l’expérience se révèle évidemment plus traumatisante qu’un usage normal avec une personne qui aurait logiquement pris soin d’un smartphone payé 2 000 euros. Le Galaxy Fold rencontre ainsi des soucis au niveau de la charnière et de l’écran souple bien avant les 200 000 cycles. En effet, ça se gâte un peu avant les 120 000 cycles. Vous l’aurez compris. Il va falloir être soigneux si vous voulez le faire durer.

> Asus ROG Phone II : ça craque, mais…

Encore un smartphone passé entre les mains de Zack Nelson, alias JerryRigEverything sur YouTube. Globalement, l’Asus ROG Phone II encaisse plutôt bien les coups de mine au niveau de son écran et de cuter au niveau de sa coque. Son lecteur d’empreintes reste parfaitement fonctionnel malgré quelques bonnes rayures sur l’écran. Une protection d’écran et une sur-coque de protection ne seront toutefois pas un luxe pour le garder en bon état. Quant au test de pliage, il se traduit par une légère courbure et un craquement, mais pas d’écran brisé ni de châssis plié. La faute au second port USB-C dont la présence au niveau de la tranche affaiblit le châssis.