MediaTek officialise ses chipsets Helio G90 et G90T pour le jeu sur mobile

Temps de lecture : 2 minutes

MediaTek lève finalement le voile sur son chipset Helio G90 taillé pour le jeu sur mobile. D’où le G pour gaming dans le nom. Il y aura d’ailleurs une variante légèrement boostée pour encore plus de performances.

> Helio G90 et G90T : deux chipsets taillés pour le jeu

Gravés en 12 nanomètres, les chipsets Helio G90 et G90T proposent tout d’abord un processeur octa-core (2 x A76 + 6 x A55) pouvant fonctionner avec de la mémoire vive LPDDR4x, ainsi qu’une solution graphique Mali. Les deux plates-formes se différencient au niveau des fréquences de fonctionnement. Avec le Helio G90, on parle en effet des cadences CPU/GPU à 2,0 GHz et 720 MHz. Le Helio G90T permet, quant à lui, de monter à 2,05 GHz et 800 MHz respectivement.

MediaTek évoque ensuite différentes technologies pour améliorer l’expérience du jeu mobile. Il y a par exemple Intelligent Network Prediction Engine qui permet de basculer rapidement entre le Wi-Fi et la 4G, en cas de dégradation de la connexion. Citons également Dual Wi-Fi Connections qui permet de se connecter en Wi-Fi sur deux bandes (2,4 et 5,0 GHz) ou sur deux routeurs. Là aussi, cela permet de fiabiliser la connexion. Intelligent Resource Management, enfin, assure la gestion optimisée des ressources CPU/GPU.

Les caractéristiques évoquent par ailleurs la prise en charge d’un capteur photo 48 Mégapixels (G90) ou 64 Mégapixels (G90T), d’un double capteur photo 24 + 16 Mégapixels ou d’un triple capteur photo, ainsi que la possibilité d’enregistrement vidéo à 240 images par seconde. Côté connectivité, enfin, on aura la 4G/LTE avec des débits de catégorie 12 en réception (600 Mbit/s). Le Wi-Fi 5 et le Bluetooth 5.0 seront aussi de la partie.

> Des solutions pour le milieu de gamme

Contrairement à Qualcomm qui destine son chipset Snapdragon 855+ aux smartphones haut de gamme comme l’Asus ROG Phone II, MediaTek cible le gros milieu de gamme avec ses chipsets Helio G90/G90T. Les premiers benchmarks place ces chipsets en concurrents directs des Snapdragon 730/730G. Le Snapdragon 730 équipe notamment le Xiaomi Mi 9T. De quoi attendre ses smartphones orientés gaming plus abordables. Redmi a d’ailleurs indiqué qu’un modèle était sur les rails.