WWDC 2019 : iOS 13, iPad OS, macOS avec fonction Sidecar, watchOS 6 et nouvelle limite pour l’App Store

iOS 13, iPad OS, Sidecar dans macOS Catalina ou encore watchOS 6. La conférence WWDC 2019 a été l’occasion de présenter plusieurs choses autour des appareils mobiles. Voici un résumé des annonces faites par Apple.

> iOS 13 : un taux d’adoption de 85 %, des applications plus légères et un thème sombre

Parmi les choses abordées durant la WWDC 2019, principalement orientée logiciels et services (si on met de côté le Mac Pro), il y a bien évidemment eu iOS 13.

Comme attendu, il proposera un thème sombre, à l’image de ce que l’on trouve dans Android et de nombreuses applications mobiles. De quoi épargner ses yeux lorsque la luminosité vient à baisser.

Apple a également mis en avant une application Photo permettant de mieux s’y retrouver (classement par jour, mois ou année et affichage des meilleurs clichés grâce à l’intelligence artificielle) et une application Plan avec une cartographie plus précise. La nouvelle cartographie devrait profiter à l’ensemble des USA d’ici la fin de l’année, avant de bénéficier à d’autres marchés.

Sans oublier l’écriture au clavier en faisant glisser le doigt, comme SwiftKey sur Android, ou la lecture audio des SMS et la réponse à la voix, sans toucher le smartphone grâce aux écouteurs AirPods.

La firme à la pomme promet également de meilleures performances avec des applications 50 % plus légères, des mises à jour 60 % plus légères et des lancements d’applications 2 fois plus rapides.

Toujours en termes de performances, la technologie de reconnaissance faciale Face ID s’annonce 30 % plus rapide.

Enfin, Tim Cook a lancé une petite pique à destination de l’écosystème Android. Il souligne l’adoption d’Android 9.0 Pie qui flirte avec les 10 %, quand iOS 12 se retrouve sur 85 % des appareils.

La bêta est ouverte dès aujourd’hui aux développeurs. Le grand public goûtera à la version bêta en juillet et à la version finale durant l’automne.

> iPad OS : un système pensé pour la tablette tactile

La WWDC 2019 a également été l’occasion de découvrir iPad OS. La tablette tactile d’Apple aura désormais son système d’exploitation dédié afin de prendre en compte les spécificités par rapport au smartphone iPhone.

iPad OS est synonyme d’un gestionnaire multitâche repensé, avec une navigation plus aisée entre les applications et de l’affichage multi-fenêtre facilitant notamment la comparaison de deux documents ou le glisser/déposer d’éléments. Il y a aussi des nouveaux gestes comme le glisser à trois doigts pour annuler la dernière action.

Avec un iPad censé pouvoir endosser la casquette d’ordinateur portable, iPad OS prend en charge les clés USB. Toujours dans une logique d’une machine orientée productivité, le navigateur Safari sous iPad OS favorisera les versions PC des pages Web.

Apple a promis aussi une réduction de la latence du stylet Apple Pencil. Elle passerait de 20 millisecondes à 9 millisecondes.

Le calendrier de disponibilité est le même que pour iOS 13. Rendez-vous en juillet pour la version bêta destinée au grand public et à l’automne pour la version finale.

> macOS Catalina avec fonction Sidecar

Évoquons une chose intéressante concernant l’iPad, découverte au moment de l’annonce de macOS Catalina, le nouvel OS maison destiné aux ordinateurs Mac.

On a en effet pu découvrir la fonction Sidecar. Grâce à elle, l’iPad peut désormais devenir un second écran ou une tablette graphique pour le Mac.

> watchOS 6 : accès App Store, application Cycle et mesure du bruit pour épargner vos oreilles

watchOS, le système pour les montres connectées, a également eu droit à quelques nouveautés. Citons, entre autres, l’accès à l’App Store, l’application Cycle pour suivre son cycle menstruel ou l’application de mesure du bruit pour donner l’alerte à l’utilisateur qui met ses oreilles en danger.

Sans oublier d’évoquer les nouveaux cadrans, ou l’apparition des applications de livres audio, d’enregistreur vocal ou de calculatrice.

> Un petit changement du côté de l’App Store

Ceux qui téléchargent sur l’App Store en étant en 3G ou 4G l’ont peut-être remarqué. Apple a revu à la hausse le seuil à partir duquel le téléchargement doit passer par le Wi-Fi. Auparavant de 150 Mo, il vient en effet de passer à 200 Mo. C’est un peu mieux, mais toujours trop peu. Surtout avec les poids des jeux d’aujourd’hui que l’on peut vouloir télécharger en situation de mobilité.