Google I/O 2019 : Android 10 Q, Pixel 3a / 3a XL et assistant virtuel plus rapide

La conférence Google I/0 2019 a permis d’en savoir plus sur le système d’exploitation Android Q. Ceux qui attendaient les Pixel 3a et Pixel 3a XL ont aussi été servis. Sans oublier le nouvel assistant virtuel, annoncé plus rapide.

> Android 10 Q : quelles nouveautés et améliorations pour l’OS mobile de Google ?

La conférence Google I/O 2019 a en effet permis d’en savoir davantage sur le prochain OS mobile de la firme américaine. Voyons les principales nouveautés.

Sans surprise, Android 10 Q supporte la connectivité réseau mobile haut débit 5G et les écrans souples des smartphones pliables.

À l’heure des sollicitations à tout-va, on parle également d’une fonction Focus Mode. Celle-ci permet de définir les applications dérangeantes et de les mettre en sourdine de manière groupée dès que nécessaire. De son côté, une fonction Smart Reply permet des réponses rapides, mais également des actions rapides, depuis les notifications. Ouvrir Google Maps lors de la réception d’une adresse par message, par exemple. Également pratique, pour les personnes malentendantes ou sourdes, Live Caption. La fonction permet le sous-titrage automatique d’un message audio, d’un podcast ou d’une vidéo dès la détection du son. Et ce, sans la nécessité d’une connexion à Internet. Il est ensuite question d’un thème sombre. Celui-ci s’active manuellement ou avec le mode économie d’énergie. Du côté de la vie privée, mentionnons l’existence de trois niveaux d’autorisation pour la localisation : refus, autorisation avec l’application active ou activation permanente.

Citons enfin Project Mainline qui permet à certains éléments de l’OS d’être mis à jour en arrière-plan, sans la nécessité d’un redémarrage. Une énième tentative de Google pour faciliter et accélérer le déploiement des mises à jour.

Mais Android 10 Q, ça n’est pas que des ajouts. Le nouvel OS de Google sonne en effet la fin de Beam. Introduite en 2011 avec Android 4.0 Ice Cream Sandwich, cette fonction utilise le NFC pour faciliter l’appairage entre deux appareils et le partage de données en pair-a-pair.

En attendant le déploiement d’une mouture finale, place à la bêta. Elle concerne 21 smartphones de 13 marques, incluant bien évidemment les Pixel.

> Pixel 3a et Pixel 3a XL : deux cadors de la photo à prix accessibles

Il n’y avait plus de suspense concernant leur existence et leurs noms. Il restait en revanche à découvrir les caractéristiques de ces Pixel 3a / 3a XL voulus plus accessibles que les Pixel 3 / 3 XL.

Ces smartphones proposent une plate-forme Snapdragon 670, une mémoire vive 4 Go, un écran AMOLED Full HD+ avec protection Dragontrail, un stockage 64 Go non extensible, un APN dorsal 12,2 Mégapixels (le même que les grands frères) et un APN frontal 8 Mégapixels. Ils ont également en commun un capteur biométrique au dos, un port USB-C et une recharge filaire 18 Watts. Ceux-ci se différencient au niveau de la taille d’écran et de la capacité de la batterie. Le Pixel 3a dispose en effet d’un écran 5,6 pouces et d’une batterie 3 000 mAh. Le modèle XL permet de passer au format 6 pouces et à une batterie 3 700 mAh. En sortie de boîte, enfin, on trouve le système Android 9.0 Pie, avec la promesse d’au moins trois ans de mises à jour.

Côté prix, le Pixel 3a s’affiche à 399 euros et le Pixel 3a XL à 479 euros. Une stratégie tarifaire en adéquation avec le marché actuel. Elle rappelle aussi celle de l’époque des anciens Nexus de Google.

> Google Assistant : il y a également du niveau de ce côté-là

Troisième volet important de cette conférence Google : le nouvel assistant personnel. La firme de Mountain View le promet beaucoup plus rapide, grâce à un fonctionnement en local évitant les allers-retours dans le Cloud et les ralentissements dus à une mauvaise connexion Internet. Cela a été rendu possible grâce à un poids passé de 100 à 0,5 Go, permettant l’installation et le fonctionnement des algorithmes depuis le smartphone. Un plus également en ce qui concerne les données personnelles.