Xiaomi Black Shark 2 : le smartphone gamer disponible en Europe

Destiné aux joueurs, le smartphone Black Shark 2 s’aventure enfin en Europe. L’occasion de découvrir les prix en euros. Rappelons aussi les caractéristiques.

> Deux configurations sur quatre et un prix démarrant à 549 euros

Lors de l’annonce en Chine, Xiaomi évoquait quatre configurations 6/128, 8/128, 8/256 et 12/256 Go pour son Black Shark 2. D’après le site européen de la firme, qui référence enfin le smartphone, il faudra se contenter des configurations 8/128 et 12/256 Go. Exit donc la plus petite et son prix potentiellement plus attractif. Dommage.

En parlant de tarifs, justement, le Black Shark 2 avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage coûtera 549 euros. Avec 12 Go de mémoire vive et 256 Go de mémoire flash, le prix passe à 649 euros. C’est évidemment plus cher qu’en Chine. Maintenant, cela reste assez intéressant au regard des caractéristiques.

> Chipset Snapdragon 855, refroidissement liquide, écran AMOLED FHD+ et batterie 4 000 mAh

Pour rappel, le Black Shark 2 propose le chipset Snapdragon 855 avec du refroidissement liquide (technologie Liquid Cool 3.0 pour jusqu’à 14 degrés en moins), un écran AMOLED 6,39 pouces FHD+ avec une luminosité de 430 candelas par mètre carré, deux haut-parleurs en façade et une batterie 4 000 mAh rechargeable avec un bloc 27 Watts. Certains regretteront peut-être que le constructeur n’ait pas opté pour une batterie plus importante, sachant qu’on parle de jeu, un usage gourmand.

Les caractéristiques parlent également de capteurs photo 48 et 12 Mégapixels à l’arrière, d’un capteur photo 20 Mégapixels en façade, d’une ROM basée sur Android Pie et d’un lecteur d’empreintes dans l’écran pour la sécurisation des données. Rien à redire de ce côté-là. La partie photo n’a pas été négligée.

Sans oublier, enfin, d’évoquer les accessoires. Les joueurs auront droit à des manettes Gamepad 3.0. À clipser de chaque côté ou à clipser ensemble, elles rappellent les Joy-Con de la Nintendo Switch. Il y a aussi un ventilateur externe à greffer au dos pour améliorer le refroidissement (jusqu’à 5 degrés en moins).