Test : votre Google Home peut jouer les interprètes

Un mode interprète arrive sur les assistants personnels Google Home. J’ai d’ailleurs pu le tester, et ça fonctionne plutôt bien.

> Google Assistant joue les interprètes

Début janvier, lors du CES de Las Vegas, Google avait parlé d’une nouvelle fonction sur les dispositifs Home Mini, Home, Home Max ou Home Hub. L’appareil allait pouvoir jouer les interprètes entre deux personnes, avec 27 langues prises en charge. Pratique, si vous avez de la belle-famille ou des amis d’origine étrangère et ne maîtrisez pas bien ou pas du tout leur langue.

> La fonction disponible

Le site The Verge vient d’indiquer une disponibilité effective, que j’ai pu constater à mon tour sur mon Google Home Mini. Voici d’ailleurs comment je le fais fonctionner.

Pour lancer le mode interprète, je dis “Ok Google, traduis-moi”. L’assistant me demande alors la langue vers laquelle traduire. Il suffit ensuite de parler en français pour la traduction dans la langue étrangère ou dans la langue étrangère pour la traduction en français. Pour mettre fin à la fonction interprète, je dis simplement “Ok Google, arrête”. Elle répond alors “D’accord, j’arrête la traduction”. Simple à utiliser, donc.

Quid de la qualité des traductions ? Comme l’ont montré mes quelques tests, la reconnaissance dépend bien évidemment de la bonne prononciation. Impossible en effet de me faire comprendre pour pas mal de mots en russe, alors que la reconnaissance devenait naturelle avec ma femme justement d’origine russe. J’ai par contre réussi à m’en sortir avec l’anglais et l’espagnol, des langues apprises à l’école. Je suis même parvenu à faire reconnaître quelques mots simples en chinois, japonais ou italien, dont je connaissais à peu près la prononciation. Bref, de manière générale, ce mode interprète marche plutôt bien. Voilà en tout cas une fonction qu’on apprécie d’avoir sous le coude.