Android : Google commence à pousser les applications 32-bit vers la sortie

Google exige la compatibilité 64-bit pour les applications sur le Play Store. Une feuille de route a été publiée à destination des développeurs Android.

> Google prépare le terrain

Comme Apple l’a fait en 2017 avec iOS 11, Google compte bien éjecter à terme les applications 32-bit de son écosystème mobile. La firme de Mountain View l’a rappelé dans un billet posté sur le blog des développeurs Android.

Google indique que le système d’exploitation Android gère les processeurs 64-bit depuis la version 5.0 Lollipop et que la communication concernant la transition 32-bit vers 64-bit a commencé en décembre 2017. Il va maintenant falloir que les développeurs se mettent au diapason.

Une feuille de route détaille d’ailleurs la transition programmée par Google. À partir du mois d’août 2019, les nouvelles applications et les mises à jour devront intégrer une version 64-bit. Le document mentionne toutefois une exception pour les jeux utilisant le moteur Unity en version 5.6 ou antérieure.

> Avant de passer à la vitesse supérieure

La plus grosse étape arrivera deux ans plus tard, en août 2021. Le Play Store ne proposera alors plus d’applications 32-bit aux smartphones et tablettes équipés de processeurs 64-bit. D’autre part, il n’y aura plus l’exception dont profitaient les jeux avec moteur Unity. Tous devront proposer une version 64-bit, que ce soit au lancement ou lors de mises à jour. Notez que les applications resteront toutefois accessibles dans leurs versions 32-bit (si elles existent) pour les vieux appareils non 64-bit.