Santé connectée : Withings à nouveau entre les mains de son cofondateur

Nokia et Éric Carreel ont annoncé l’aboutissement des négociations. La société Withings redevient française et revient entre les mains de son cofondateur.

>  Petit retour en arrière

C’est en juin 2008 qu’Éric Carreel, Cédric Hutchings et Fred Potter, trois ingénieurs, fondent Withings, une société qui développe et commercialise des objets connectés tels que les balances ou les montres. Le géant Nokia annonce son rachat en avril 2016 pour 170 millions d’euros et la renomme Nokia Health en juin 2017.

balance-connectée-Nokia

Récemment, on apprenait que Nokia souhaitait se délester de sa filiale axée sur la santé, depuis dévaluée de 140 millions. Des négociations exclusives avec Éric Carreel, l’un des trois cofondateurs, avaient été annoncées début mai.

> C’est fait

Nokia et Éric Carreel viennent en effet d’annoncer qu’un accord avait été trouvé, sans toutefois en préciser le montant. Maintenant, la volonté non dissimulée du géant finlandais de revendre rapidement sa filiale suggère que les 30 millions estimés n’ont pas fait l’objet de beaucoup de négociations. Elle explique aussi la rapidité de la transaction.

La nouvelle stratégie de Nokia, fort bien illustrée par les smartphones Nokia confiés à HMD Global, consiste en effet à posséder des brevets et à les faire exploiter par d’autres. Cela suggère qu’une partie des brevets restera chez le groupe finlandais.

Éric-Carreel

L’équipe d’Éric Carreel devra donc développer de nouvelles choses. Et la tâche ne sera pas aisée, en raison des nombreux départs de talents durant l’ère Nokia. Maintenant, Éric Carreel estime que nous sommes aux prémices de la santé connectée et qu’il y a par conséquent une grande marge d’innovation. Après une cession à contre-cœur, c’est un nouveau départ en somme. Wait & See.