Test : deux semaines avec l’enceinte intelligente Google Home Mini

Peut-être avez-vous entendu parler de l’enceinte intelligente Google Home Mini. Eh bien, je l’ai testée au quotidien. Voici mes impressions après deux semaines en sa compagnie.

> La Google Home Mini : c’est quoi ?

La Google Home Mini est une enceinte connectée. Si elle est estampillée “Mini”, c’est qu’il existe une version classique, plus volumineuse, plus puissante et plus chère. Le tarif officiel de cette réduction : 59 €.

Disponible en trois coloris et fonctionnant sur secteur, elle peut répondre à des questions, diffuser de la musique ou encore piloter les équipements de la maison, grâce à des commandes vocales.

> Deux semaines avec la Google Home Mini

Mais que peut-on faire concrètement avec cette Google Home Mini ? Dans mon cas, elle a permis d’annoncer l’heure ou la météo, de programmer une alarme quotidienne, d’écouter les dernières actualités économiques, de lancer des recherches sur Wikipédia, de lister les commerces et restaurants aux alentours, de lancer des radios ou de charger des listes de lecture sur Spotify. Tout passe par des commandes précédées de la requête “Ok, Google”.

google-home-mini-1
Notre Google Home Mini

Même si cela n’a pas été expérimenté de mon côté, citons l’aspect domotique. Sur la page officielle, il est en effet indiqué : “Utilisez des commandes vocales pour contrôler vos luminaires, thermostats, interrupteurs et autres objets connectés compatibles”. La Google Home Mini donne aussi la possibilité de contrôler votre téléviseur sans avoir à chercher la télécommande.

> Mon impression finale

Après deux semaines en compagnie de la Google Home Mini, l’impression est plutôt bonne. Alors, oui, elle botte parfois en touche, en raison de partenariats pas encore en place ou de fonctionnalités à étoffer. Elle ne lance, par exemple, pas toutes les stations de radio. Sans oublier les nombreuses réponses de type “ça, ce n’est pas dans mes cordes”. Nul doute que l’éventail des possibilités devrait évoluer avec le temps ou une prochaine mouture.

Maintenant, il faut reconnaître que la détection des commandes fonctionne admirablement bien et que le rendu sonore, sans être parfait, s’avère honorable au regard du gabarit. Soulignons d’ailleurs l’aspect compact. Sans oublier de féliciter l’installation aisée, notamment grâce au petit manuel fourni.

google-home-mini-2
La boîte et la documentation fournie

Alors, on fonce ou pas ? Pour faire simple, l’essayer, c’est l’adopter. Après avoir trouvé l’objet un peu gadget, on y prend vite goût. Il devient un réflexe. Votre serviteur s’est ainsi surpris à dire “Ok Google, arrête”, lorsque son iPhone a sonné le matin. C’est dire…