Xiaomi : l’Apple chinois bientôt en France

C’est désormais officiel. Xiaomi va débarquer en France. Le constructeur chinois partira à l’assaut du marché hexagonal le 22 mai 2018. Premières infos.

> Une présence en France

L’arrivée de Xiaomi dans nos contrées se concrétisera, dans un premier temps, par l’ouverture d’une boutique physique, très probablement dans la capitale. En parallèle, la boutique en ligne fera l’objet d’une traduction dans la langue de Molière. Plus besoin donc de passer par les sites d’import, avec les quelques incertitudes concernant la compatibilité réseau ou le service après-vente.

> Des smartphones, mais pas seulement

Si l’on s’attend à pouvoir acquérir des smartphones (gammes Mi et Redmi), nul doute que d’autres produits tels que les caméras sportives (gamme Yi) ou les bracelets connectés (gamme Mi Band) seront de la partie. Sans oublier les accessoires type batteries externes, écouteurs ou enceintes sans-fil.

> Des prix attractifs

À domicile, Xiaomi est réputé pour sa politique tarifaire agressive. Si les tarifs en euros seront évidemment plus élevés, nul doute qu’ils seront intéressants. Sur le créneau des smartphones, le constructeur chinois viendra donc asticoter des marques telles que Wiko ou encore Honor (filiale de Huawei).

On peut d’ailleurs avoir un aperçu en jetant un œil au site espagnol du fabricant, où l’on aperçoit notamment le Redmi 5A qui propose un écran 5,5 pouces HD (1 280 x 720 pixels), une plate-forme Snapdragon 425 dont le processeur quad-core 1,4 GHz est épaulé par 2 Go de RAM, une compatibilité 4G, une gestion dual-SIM, de la capture photo 5/13 Mégapixels et une batterie 3080 mAh pour 129 €. Oui, c’est clairement pas mal pour de l’entrée de gamme.

Xiaomi Redmi 5A
Le Xiaomi Redmi 5A coloris or, qui existe aussi en gris ou or rose

Allez, plus que quelques semaines à attendre.